Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp

Côte d’Ivoire/ Ministère de la Justice : le zèle inutile de la Direction des services judiciaires et des ressources humaines !

La Direction des services judiciaires et des ressources humaines du Ministère de la Justice loin de se sentir dans une administration, se croirait dans un prétoire…Des pratiques obscures à la Direction des Ressources humaines (DRH) du Ministère de la Justice. Qu’en-est-il ?

Le sous-directeur chargé du recrutement des magistrats a unilatéralement pris sur lui seul, le pouvoir de modifier la date de prise de service de l’arrêté de nomination des auditeurs de justice de la promotion 2021.

En effet sur l’arrêté de nomination de ces auditeurs, il est bien marqué la date du 04 janvier 2021, mais le sous-directeur ALLOU Konan Jérôme, mile 265 249-U , a, lui, enregistré la date du 03 mars 2023. Avant de les mettre à la disposition de la Fonction publique.

Pour le commun des mortels ce n’est qu’une date et peu importe puisque l’essentiel, est de pouvoir être recruté et jouir de tous les avantages liés au poste et à la fonction, dans un pays comme le nôtre.  C’est au moins mieux que de se retrouver dans un canot en plaine Méditerranée à Lampedusa, non !

Ça ce n’est qu’apparemment, puisqu’il y’a une multitude d’effets liés à la date inscrite sur la prise de fonction de laquelle découlent plusieurs effets administratifs.

Des conséquences fâcheuses

Aujourd’hui le bulletin de solde de ces auditeurs porte la date du 03 mars 2023 pendant que leur arrêté de nomination porte la date réelle qui est celle du 04 janvier 2021. Elle découle de l’obtention du concours de la magistrature, en 2020. Conséquences, leurs dossiers pour la Mutuelle générale des fonctionnaires et agents de l’Etat de Côte d’Ivoire (MUGEFCI) sont rejetés parce qu’il existe une contrariété entre la date de prise de service de l’arrêté de nomination et la date de prise de service sur le bulletin de solde. La Mugefci devra-t-elle choisir ? Assurément, non !

Et tant que ce n’est pas rectifié cette anomalie, ces auditeurs de justice, ne peuvent pas bénéficier des prestations de la Mugefci pour lesquelles ils sont prélevés.

Zèle inutile

Le sous-directeur des services judiciaires et des ressources humaines ALLOU Konan Jérôme refuserait contre vents et marées, de corriger cette erreur administrative pour communiquer à la solde, la véritable date de prise de service qui est le 04 janvier 2021.

Pire, les auditeurs de justice de la promotion 2021 sont menacés de se taire devant cette forfaiture. On leur fait des chantages et ALLOU Konan Jérôme leur fait croire que la date du 03 mars 2023 ne peut plus être changée quoique ce soit une erreur administrative qu’il reconnaît. Ne dit-on pas qu’une faute avouée donne droit à réparation ? Pourquoi refuserait-il donc de s’exécuter ?  Un décalage de deux ans… ALLOU Konan Jérôme aurait-il aimé être dans cette situation lorsqu’il devenait auditeur, lui ? Si dans le recrutement des magistrats ce genre de situation existe sans impunité ça craint véritablement.

La promotion 2021 de l’école de la magistrature ne sait à quels saints se vouer pour faire entendre raison à ALLOU Konan Jérôme. Mais comme les voix de la Justice sont insondables,@enquetemedia a voulu se faire la voix des sans-voix pour que justice soit faite. ALLOU Konan Jérôme, auriez-vous oublié la célèbre et basique maxime juridique ‘’nemo auditur propriam turpiduninem allegans’’ qui voudrait que nul ne se prévale de sa propre turpitude !?

LA REDAC’

Dans le dossier

Articles récents

Mairie de Danané/ Délits d’initiés transformés en ‘’Dons’’ !? 270 millions FCFA investis par le maire ‘’philanthrope ‘’.

8 juillet 2024

Café-Cacao/Yves Ibrahima Koné, Loïc Folloroux, le fils discret de Dominique Ouattara !

6 juillet 2024

Business_ Mines de fer du Cameroun et du Congo/Un ivoirien en pôle position, rafle la mise !

3 juillet 2024
Professeur Lazare Poamé, éminent Titulaire de la Chaire UNESCO de Bioéthique

Bioéthique / Intelligence Artificielle Générative (IAG) et Francophonie : les Propositions du Professeur Lazare Poamé

1 juillet 2024

Litige foncier_Adjin 2/ Un partage, des acquis, une remise en cause, et le chaos !? Que de zones d’ombre !

24 juin 2024

Universités publiques /Que valent nos universités sans la recherche et les débats contradictoires ? Pr Thiémélé L. Ramsès Boa

21 juin 2024

Douanes ivoiriennes/« Affaire 87 faux diplômes », des zones d’ombre: Procédure disciplinaire abusive et illégale !?

11 juin 2024

Exclusivité- France-Justice/ La justice française aux trousses de Stéphane Kipré.

4 juin 2024

Politique/Assalé Tiémoko lance « AUJOURD’HUI ET DEMAIN LA CÔTE D’IVOIRE » (DISCOURS DE CADRAGE)

3 juin 2024

« Les Démocrates de Côte d’Ivoire » sur la position du RHDP à propos de l’amnistie à accorder au Président Laurent Gbagbo 

29 mai 2024

Douanes Ivoriennes-Affaire faux diplômes/ Comment le DG Da Pierre a ‘’dédouané ‘’ 87 agents !(1ère partie)

21 mai 2024

Education nationale/ Le Collège Le Panthéon célèbre l’excellence.

17 mai 2024

Affaire Radissonblu/ Komé Cessé se justifie et s’enfonce : « Je suis rentré avec 30 millions d’euros sans être fouillé … »

8 mai 2024

Douanes Ivoiriennes / Da Pierre défie les services de Bruno Koné et la Justice Ivoirienne ! Les abus du DG qui donnent froid dans le dos.  

7 mai 2024

« Affaire détention de K .H»/ Tiémoko Assalé, le ‘’trublion’’ de l’Assemblée nationale répond au Procureur.

28 avril 2024

Affaire ‘’escroquerie 4 milliards FCFA‘’/Sur les traces du “Colis”: Paris,Luxembourg,Dubaï, Bamako,Abidjan.

26 avril 2024

Déclaration de l’UVICOCI face à l’arrestation de Monsieur GAH ARSENE, Maire en fonction de la Commune de Bangolo

25 avril 2024

Justice_Détention / L‘Avocat de Roger Gah écrit au Ministre de la Justice et dénonce de multiples injustices.

25 avril 2024

Lotissement Abadjin-Doumé/A quand la fin de l’injustice ?

18 avril 2024

Sport-Karaté/ La Côte d’Ivoire sur le toit du monde !

17 avril 2024
Activer les Notifications OK Non merci