Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp

Universités publiques /Que valent nos universités sans la recherche et les débats contradictoires ? Pr Thiémélé L. Ramsès Boa

Depuis plusieurs années, le 25 mai est consacré “Journée de l’Afrique”, en commémoration du 25 mai 1963, jour de création de l’Organisation de l’Unité Africaine, OUA, devenue entre-temps UA. Le Parcours D du département de Philosophie de l’Université Félix Houphouët-Boigny dont la spécialité est de réfléchir sur les cultures et les civilisations africaines, avait prévu s’approprier cette journée par le biais d’une activité de réflexion en adéquation avec ses objectifs académiques.

A cet effet, et en recommandation du LMD qui exige l’ouverture de l’université sur la société globale, le département de philosophie avait sollicité un amphi pour une conférence-débat. Cette conférence devrait être animée par Dr Ahoua Don Mello, sur ce sujet : “Quelle place pour l’Afrique dans le nouvel ordre mondial à venir ?” Un courrier de demande de salle a été adressé le 14 mai à la présidence de l’université sous/couvert du Doyen de l’UFRSHS dont relève le département de Philosophie. L’activité devait se tenir le 25 mai et c’est le 20 juin que le Secrétariat général de ladite université a téléphoné au chef de département sa réponse : Niet. Pas de conférence-débat de Ahoua Don Mello sur le panafricanisme au campus de Cocody. Heureusement, un plan B avait été envisagé par les organisateurs.

Pourquoi ce refus ? Est-ce à cause du sujet ? Est-ce la personne du conférencier ? Mais, Dr Ahoua Don Mello a le titre, le grade et la compétence pour un tel débat. Pour rappel, il est le Vice-Président de l’Alliance Internationale des BRICS chargé des projets stratégiques. Comme je le disais plus haut, depuis la réforme LMD, il est recommandé à nos universités d’apporter des réponses aux préoccupations de la société. Enseigner autrement se comprend également comme refus de se calfeutrer entre ses murs dans un ronronnement théorique. Comment articuler les savoirs sur les interrogations de la société si on refuse les débats contradictoires, la collision des idées, le dialogue société civile et monde de la recherche ? Nos universités fonctionnent aujourd’hui comme si certaines idées, voire certains individus n’avaient pas droit de cité. Une sorte de fatwa est lancée contre des idées ou des citoyens. Ces manières de faire vident nos universités, de manière générale, de leur substance. Devenue des caisses de résonance de la pensée unique, ces institutions perdent de leur prestige et de leur qualité. Les enseignants les plus sérieux disent adieu à la recherche et s’époumonent dans des amphis surchargés, en face d’étudiants affamés et somnolant.

La récente tenue du Congrès illustre bien cette dévaluation institutionnelle. Un Congrès n’est-il pas convoqué pour des décisions importantes engageant l’unité nationale, l’avenir même de la Nation ? Convoquer un Congrès pour un compte-rendu oral d’activités ministérielles, c’est transformer le Congrès en grin. De même refuser la tenue de conférences-débats sur les campus universitaires, c’est transformer nos universités en grands lycées.

Thiémélé L. Ramsès Boa,

Professeur titulaire de philosophie à l’Université Félix Houphouët-Boigny ( Côte d’Ivoire)

Abidjan 21 juin 2024

Dans le dossier

Articles récents

Mairie de Danané/ Délits d’initiés transformés en ‘’Dons’’ !? 270 millions FCFA investis par le maire ‘’philanthrope ‘’.

8 juillet 2024

Café-Cacao/Yves Ibrahima Koné, Loïc Folloroux, le fils discret de Dominique Ouattara !

6 juillet 2024

Business_ Mines de fer du Cameroun et du Congo/Un ivoirien en pôle position, rafle la mise !

3 juillet 2024
Professeur Lazare Poamé, éminent Titulaire de la Chaire UNESCO de Bioéthique

Bioéthique / Intelligence Artificielle Générative (IAG) et Francophonie : les Propositions du Professeur Lazare Poamé

1 juillet 2024

Litige foncier_Adjin 2/ Un partage, des acquis, une remise en cause, et le chaos !? Que de zones d’ombre !

24 juin 2024

Universités publiques /Que valent nos universités sans la recherche et les débats contradictoires ? Pr Thiémélé L. Ramsès Boa

21 juin 2024

Douanes ivoiriennes/« Affaire 87 faux diplômes », des zones d’ombre: Procédure disciplinaire abusive et illégale !?

11 juin 2024

Exclusivité- France-Justice/ La justice française aux trousses de Stéphane Kipré.

4 juin 2024

Politique/Assalé Tiémoko lance « AUJOURD’HUI ET DEMAIN LA CÔTE D’IVOIRE » (DISCOURS DE CADRAGE)

3 juin 2024

« Les Démocrates de Côte d’Ivoire » sur la position du RHDP à propos de l’amnistie à accorder au Président Laurent Gbagbo 

29 mai 2024

Douanes Ivoriennes-Affaire faux diplômes/ Comment le DG Da Pierre a ‘’dédouané ‘’ 87 agents !(1ère partie)

21 mai 2024

Education nationale/ Le Collège Le Panthéon célèbre l’excellence.

17 mai 2024

Affaire Radissonblu/ Komé Cessé se justifie et s’enfonce : « Je suis rentré avec 30 millions d’euros sans être fouillé … »

8 mai 2024

Douanes Ivoiriennes / Da Pierre défie les services de Bruno Koné et la Justice Ivoirienne ! Les abus du DG qui donnent froid dans le dos.  

7 mai 2024

« Affaire détention de K .H»/ Tiémoko Assalé, le ‘’trublion’’ de l’Assemblée nationale répond au Procureur.

28 avril 2024

Affaire ‘’escroquerie 4 milliards FCFA‘’/Sur les traces du “Colis”: Paris,Luxembourg,Dubaï, Bamako,Abidjan.

26 avril 2024

Déclaration de l’UVICOCI face à l’arrestation de Monsieur GAH ARSENE, Maire en fonction de la Commune de Bangolo

25 avril 2024

Justice_Détention / L‘Avocat de Roger Gah écrit au Ministre de la Justice et dénonce de multiples injustices.

25 avril 2024

Lotissement Abadjin-Doumé/A quand la fin de l’injustice ?

18 avril 2024

Sport-Karaté/ La Côte d’Ivoire sur le toit du monde !

17 avril 2024
Activer les Notifications OK Non merci