Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp

« Les Démocrates de Côte d’Ivoire » sur la position du RHDP à propos de l’amnistie à accorder au Président Laurent Gbagbo 

Déclaration du mouvement « Les Démocrates de Côte d’Ivoire » sur la position du RHDP à propos de l’amnistie à accorder au Président Laurent Gbagbo 

Le mercredi 29 mai 2029, plusieurs journaux locaux, relayant une interview accordée à la radio française RFI, ont rapporté à leur Une et dans leurs colonnes, le point de vue du RHDP porté par son porte-parole sur l’amnistie à accorder au Président Laurent Gbagbo. Le mouvement « Les Démocrates de Côte d’Ivoire » a été ahuri et profondément attristé de lire, de l’avis du RHDP, que « le Président Alassane Ouattara n’a aucun moyen d’amnistier Laurent Gbagbo ». 

Pour le mouvement « Les Démocrates de Côte d’Ivoire », cet avis n’est pas constitutionnellement tenable. Nous n’entrerons pas dans les détails des pouvoirs que la Constitution confère au Président de la République. Mais, une seule question mérite d’être posée au RHDP : est-ce du même Président Alassane Ouattara qui a signé, le 6 août 2018, une ordonnance pour amnistier Simone Gbagbo dont parle le RHDP ou s’agit-il d’une autre personne ? 

Entre ce qui peut garantir la paix sociale et permettre aux indicateurs économiques de fonctionner dans un cadre de stabilité et toujours au vert et une posture qui est susceptible de provoquer de profondes fractures dans la société ivoirienne et de la pousser sur des entiers malheureux déjà expérimentés et que le mouvement « Les Démocrates de Côte d’Ivoire » ne voudrait, pour rien au monde, voir les ivoiriens en faire à nouveau l’expérience, quelle est la décision la plus sage et la plus pertinente à prendre ? Le RHDP aurait-il déjà oublié la propre histoire nationale du Président Alassane Ouattara ? 

La gestion du pouvoir ne doit pas faire oublier que les ivoiriens reviennent de très loin, que des efforts conséquents ont été faits par le Président Alassane Ouattara pour panser les plaies, reconstruire la Côte d’Ivoire et lui redonner le sourire après les destructions et les pertes en vies humaines de la crise postélectorale de 2010-2011. Aucun ivoirien n’a le droit d’oublier cela sur l’autel des intérêts politiques et partisans. Si notre passé commun n’est pas capable de nous inspirer de la circonspection dans les décisions prises aujourd’hui et les postures adoptées, il y a vraiment de quoi désespérer de la classe politique ivoirienne et de l’élite dirigeante. 

Il n’est ni juste, ni humain, ni bienséant, du point de vue de l’éthique de la gouvernance, d’offrir aux ivoiriens la seule alternative de la confrontation. La Côte d’Ivoire est notre bien à tous et non la propriété de quelques-uns. Et, nul ne doit s’arroger le droit de la tirer vers les puanteurs nauséeuses des intérêts bassement claniques, vers les tréfonds fétides de la division et vers les crispations politiques, sources de stress pour tout le monde et qui en rajoutent au stress ambiant provoqué par la cherté de la vie. Nul n’a le droit, pour finir, d’en faire ce qu’il veut. Le moral du peuple est, dans les démocraties, un indicateur important à prendre en compte dans les décisions politiques et les prises de position publiques touchant aux sujets sensibles. 

Il n’existe qu’une seule Côte d’Ivoire, pas deux et, cette seule Côte d’Ivoire a besoin de paix, d’un cadre électoral concerté et inclusif. Si la Côte d’Ivoire venait à nouveau à sombrer, le mouvement « Les Démocrates de Côte d’Ivoire » conjure cette funeste perspective de toutes ses forces, ce serait parce que le RHDP, plus que tout autre parti ou mouvement politique, aura choisi de tirer le glaive au lieu d’offrir un rameau d’olivier. 

Pour le mouvement « Les Démocrates de Côte d’Ivoire », au nom de la paix et de la réconciliation nationale et vu les sommets où il a propulsé la Côte d’Ivoire en termes d’indicateurs macroéconomiques et au regard des pouvoirs que lui confère la Constitution, le Président Alassane Ouattara peut beaucoup. Et personne, encore moins le mouvement « Les Démocrates de Côte d’Ivoire », ne souhaite qu’il entre et reste dans l’histoire par la mauvaise porte vers laquelle veut le conduire le RHDP. Il est donc appelé à ne point écouter les gens de l’intérieur comme ceux de l’extérieur qui ont choisi le statu quo parce qu’il serait le meilleur garant, pour eux, de leurs intérêts claniques, tribaux, politiques, économiques et stratégiques. L’histoire le regarde ; les ivoiriens le regardent ; le monde entier le regarde. Il a le choix de la paix sociale avec sa signature. 

Le Président Laurent Gbagbo doit être amnistié. Le Premier ministre Soro Guillaume doit être amnistié. Le ministre Charles Blé Goudé doit être amnistié. C’est la position depuis longtemps connue du mouvement « Les Démocrates de Côte d’Ivoire » parce que la Côte d’Ivoire a besoin d’une réconciliation vraie. 

Il ne faut pas revenir sur des questions et des problématiques que les ivoiriens, par le dialogue, ont résolues entre 2002 et 2008. Le mouvement « Les Démocrates de Côte d’Ivoire » ne saurait accepter la marche à reculons forcée imposée à l’histoire sur la base d’arguties juridiques répondant à des calculs politiciens. 

Malgré le calme apparent, la Côte d’Ivoire présente tous les ingrédients d’une situation socio-politique explosive. Il ne tient qu’à nous et à nous seuls de prendre les bonnes décisions qui sauvent des vies et préservent la paix sociale et la stabilité politique. L’avenir sera ce que nous voulons qu’il soit, sombre ou éclairé. Ainsi soit-il. 

                                                                           Fait à Abidjan, le 29 mai 2024. 

                                                                     Pour « Les Démocrates de Côte d’Ivoire ». 

                                                                                             Le Président 

                                                                                         Pr. Séraphin Prao 

Dans le dossier

Articles récents

Mairie de Danané/ Délits d’initiés transformés en ‘’Dons’’ !? 270 millions FCFA investis par le maire ‘’philanthrope ‘’.

8 juillet 2024

Café-Cacao/Yves Ibrahima Koné, Loïc Folloroux, le fils discret de Dominique Ouattara !

6 juillet 2024

Business_ Mines de fer du Cameroun et du Congo/Un ivoirien en pôle position, rafle la mise !

3 juillet 2024
Professeur Lazare Poamé, éminent Titulaire de la Chaire UNESCO de Bioéthique

Bioéthique / Intelligence Artificielle Générative (IAG) et Francophonie : les Propositions du Professeur Lazare Poamé

1 juillet 2024

Litige foncier_Adjin 2/ Un partage, des acquis, une remise en cause, et le chaos !? Que de zones d’ombre !

24 juin 2024

Universités publiques /Que valent nos universités sans la recherche et les débats contradictoires ? Pr Thiémélé L. Ramsès Boa

21 juin 2024

Douanes ivoiriennes/« Affaire 87 faux diplômes », des zones d’ombre: Procédure disciplinaire abusive et illégale !?

11 juin 2024

Exclusivité- France-Justice/ La justice française aux trousses de Stéphane Kipré.

4 juin 2024

Politique/Assalé Tiémoko lance « AUJOURD’HUI ET DEMAIN LA CÔTE D’IVOIRE » (DISCOURS DE CADRAGE)

3 juin 2024

« Les Démocrates de Côte d’Ivoire » sur la position du RHDP à propos de l’amnistie à accorder au Président Laurent Gbagbo 

29 mai 2024

Douanes Ivoriennes-Affaire faux diplômes/ Comment le DG Da Pierre a ‘’dédouané ‘’ 87 agents !(1ère partie)

21 mai 2024

Education nationale/ Le Collège Le Panthéon célèbre l’excellence.

17 mai 2024

Affaire Radissonblu/ Komé Cessé se justifie et s’enfonce : « Je suis rentré avec 30 millions d’euros sans être fouillé … »

8 mai 2024

Douanes Ivoiriennes / Da Pierre défie les services de Bruno Koné et la Justice Ivoirienne ! Les abus du DG qui donnent froid dans le dos.  

7 mai 2024

« Affaire détention de K .H»/ Tiémoko Assalé, le ‘’trublion’’ de l’Assemblée nationale répond au Procureur.

28 avril 2024

Affaire ‘’escroquerie 4 milliards FCFA‘’/Sur les traces du “Colis”: Paris,Luxembourg,Dubaï, Bamako,Abidjan.

26 avril 2024

Déclaration de l’UVICOCI face à l’arrestation de Monsieur GAH ARSENE, Maire en fonction de la Commune de Bangolo

25 avril 2024

Justice_Détention / L‘Avocat de Roger Gah écrit au Ministre de la Justice et dénonce de multiples injustices.

25 avril 2024

Lotissement Abadjin-Doumé/A quand la fin de l’injustice ?

18 avril 2024

Sport-Karaté/ La Côte d’Ivoire sur le toit du monde !

17 avril 2024
Activer les Notifications OK Non merci