Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp

Edito de @enquetemedia : Ado sans solutions

Difficile d’éluder la CAN 2023 qui a débuté, le 13 janvier. Pas forcément pour revenir sur la prestation approximative des Éléphants. Mais, pour évoquer les effets collatéraux de cette actualité sur le social. Groggy, désabusée et désemparée, une bonne partie des Ivoiriens se demande ce qui lui arrive.

Après la pilule amère de l’augmentation du coût de l’électricité, on est en train d’enlever le pain de la bouche de cette Côte d’Ivoire d’en bas qui vit au jour le jour. Alors que sous les coups de boutoirs des bulldozers, la face de la capitale économique se transforme, vendeurs à la sauvette, petits commerçants, tenanciers de maquis en bordure de route ne savent plus à quel saint se vouer.

Dépité et impuissant, face au cours des événements, Djè Bi Djè Olivier Vamy, député indépendant, maire de la commune de Zuenoula, (centre-ouest du pays, à environ 326 Km d’Abidjan) relayait sur sa page Facebook, le jeudi 10 janvier les images de l’œuvre de destruction des monstres d’acier à Marcory. Ce texte en appui : « Le marché Djè Konan a été détruit le Jeudi 04 Janvier, quelques jours donc avant la Can. Beaucoup de pères et mères de famille ont perdu leurs sources de revenus, leur gagne- pain. Bon nombre de travailleurs de la commune du Plateau ont perdu l’endroit où ils pouvaient se nourrir à moindre coût. La mairie du Plateau annonce qu’à l’instar de ce lieu, d’autres espaces de restauration seront détruits dans la commune sur décision du Gouverneur du district. ” On ne sent pas la Can !’ »  Avant de conclure par ce crève-cœur qui sonne comme une invite à ouvrir le débat public sur ce qu’il se passe : « Mais un peuple démuni, qui ne peut se nourrir et qui voit des factures élevées à l’horizon, pourrait-il avoir pour priorité le football ? Qu’en pensez-vous ? On en parle ! ».

Bien sûr qu’il faut ouvrir le débat en dépit d’un Momentum inopportun. La logique aurait voulu que le linge sale, dans la pure tradition africaine, se lave en famille. Loin des regards indiscrets et des oreilles des délégations étrangères. Cependant, les circonstances font que la palabre ne saurait être différée.

Les opérations de déguerpissement en cours et dont l’objectif, on l’aura tous compris, vise à présenter à nos hôtes le meilleur visage qui soit, soulève une question de fond : à qui est-ce que devrait profiter cette CAN en Côte d’Ivoire ? N’est-ce pas d’abord et avant tout aux Ivoiriens qui y ont fondé de grands espoirs : espérant en tirer les dividendes ?

Histoire d’engranger un peu de moût, se faire une petite santé financière pour affronter dignement les diverses taxes et hausses des prix contenues dans l’annexe fiscale 2024.

Entrepreneurs, petits commerçants, acteurs de l’industrie événementielle, ils ont naïvement crû que cette CAN de l’hospitalité serait également celle des opportunités.

L’Avent de la grand-messe du football a suscité des grincements de dents.

Recevant les vœux des membres du gouvernement, à l’occasion du premier conseil des ministres de l’année 2024, le président de la République avait invité l’ensemble de ses concitoyens à faire de cet événement, un succès éclatant pour notre pays.  Le message transmis par le stade à moitié plein au cours du match d’ouverture est sans équivoque. Les priorités ne sont pas pour tous les mêmes !

Dans un contexte marqué par la cherté de la vie, l’effervescence observée ne saurait occulter le fait que lorsque gronde le tonnerre, chacun attrape sa tête.

Surtout que de Messie, il n’y en a plus.

Qu’il semble loin, cette époque où le fringant président du comité interministériel en 1989, le premier ministre de Félix Houphouët-Boigny en 1990, fraichement débarqué de Dakar sortait de sa botte secrète des solutions idoines et pertinentes adaptées au contexte qui prévalait. Des solutions assorties de mesures d’accompagnement qui avaient permis à notre pays de tenir le choc du désastre causé par des programmes d’ajustement structurel (PAS). 

Jouant les prolongations, après le rendez-vous manqué de son message à la nation, le 31 décembre 2023, le chef de l’Etat qui s’est enfin prononcé sur la hausse de l’électricité a laissé entendre ; « l’augmentation du prix de l’électricité était malheureusement une nécessité pour maintenir la quantité et la qualité de l’électricité produite dans notre pays. »

Un aveu duquel on pourrait déduire que sur cette problématique, la magie n’opère plus. ADO solutions, reste désespérément sans solutions.

LA REDACTION

Dans le dossier

Articles récents

Football/Le match Civ-Argentine en Chine, menacé !

10 février 2024

Mali – Succession de feu Waly Diawara / Le jeu trouble du bureau national de la banque mondiale !

6 février 2024

CAN 2023-Côte d’Ivoire/ Si Dieu est pour tous, dieu semble ivoirien !

6 février 2024

Déclin de la Démocratie Sénégalaise: AfricTivistes dit stop !

5 février 2024

Business/ Willy Rodrigue Sanihouidi: «Comment j’ai ‘’dompté’’ la Guinée ! »

4 février 2024

MCLU-Affaire « 100 milliards » / Enquetemedia sur les traces du député, DG de l’Urbanisme et du Foncier épinglé et de ses prête-noms (1)

1 février 2024

Media – Fraternité Matin /Un bilan négatif de 11 milliards F CFA au 31/12/22

1 février 2024

Malversations-Ministère de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme (MCLU)/ 04 hauts cadres épinglés pour malversation

1 février 2024

CEDEAO-Sortie du Mali,Burkina,Niger/« C’est un coup de sang et un coup de sang à 3, ça s’appelle une idiotie en réunion ! » GAUZ

1 février 2024

De la culture de la démission

27 janvier 2024

Service-public.fr : un nouveau record d’audience en 2022 pour le site officiel de l’administration française

26 janvier 2024

Transport aérien/ Air Côte d’Ivoire affiche ses ambitions pour la conquête du monde !

25 janvier 2024

France/Les médecins étrangers autorisés “à continuer de travailler durant les mois à venir”

22 janvier 2024

CAN 2023/ Éléphants de Côte-d’Ivoire, Lions du Cameroun: Du pareil, au même!

22 janvier 2024

Justice/Alassane Ouattara, Africa Intelligence et le mystère des plaintes fantômes.

16 janvier 2024

Edito de @enquetemedia : Ado sans solutions

14 janvier 2024

Justice/ Détention préventive, années sans jugement ! Enquête sur la fragilité du système pénitentiaire ivoirien.

13 janvier 2024

France-Gouvernement/Gabriel Attal forme son equipe de 14 Commandos

11 janvier 2024

Football-CAN23/CAN sucrée ou CANnette glacée?

11 janvier 2024

Départ de Tidjane Thiam de Kering/ François-Henri Pinault (PCA) explique

10 janvier 2024
Activer les Notifications OK Non merci